lundi 27 juillet 2015

Mon Job au Canada



Quel est le comble pour quelqu'un qui ne veut pas de voiture ?
...
Travailler dans une auto-école pardi !



Mais pas n'importe quel type d'auto-école :)






Si toi aussi tu te souviens des cours de code ennuyeux au possible, de ta première heure terrifie(e) au volant d'un véhicule à deux jeux de pédales, d'un moniteur un peu barbant, tu seras aussi surpris(e) que moi à la découverte de cette auto-école pas comme les autres. 

Ici on entend les ados rire aux éclats depuis les bureaux, on les écoute s'amuser tout en apprenant. Et surtout, on ne les envoie pas directement dans une vraie voiture,. Ils passent par la case simulateur qui leur permet de se tromper, d'envoyer un sms au volant, de porter des lunettes "effet niveaud'alcooldanslesangtropélevé", de conduire sur de la glace, un pneu crevé et bien d'autres dangers de la route.  Le tout en observant les conséquences, sans pour autant les subir réellement. Ce n'est que par la suite qu'ils passent dans une vraie voiture, automatique bien entendu. Feignasses.

Ici l'apprentissage ne se centre pas sur l'utilisation technique de la voiture, même si le sujet est abordé, l'enjeu est la prise de conscience des risques de la route, pour faire d'eux des conducteurs responsables et orientés « sécurité ».

J'ai assisté aux cours et je suis fan, la pédagogie est vraiment adaptée aux ados mais le message est puissant et clair. Oui oui j'ai aussi testé les simulateurs et juste avant de conduire le gigantesque pickup qu'on utilise pour se rendre sur les salons, suivi d’une remorque/caravane de la taille d'un camping-car européen. Et le pire c'est qu'ils ont voulu me la faire garer en marche arrière. (non, je ne leur ai pas raconté tous mes accidents de voiture). 
Bref, je dois avouer que je n’étais pas rassurée. Du tout.

Mais les jeunes conducteurs ne sont pas la seule et unique cible, les professionnels de la route ne jurent que par cette méthode, testée et approuvée. En effet, nos clients ne sont autres que la Police, les Pompiers, les Ambulances, les Taxis, les Chauffeurs Routiers (Fedex par exemple), les Municipalités, toutes ces personnes qui doivent conduire au quotidien dans le cadre de leur travail, souvent dans des situations d'urgence. Ils font leur formation d'embauche ou encore les mises à niveau annuelles, ou bien quelques piqures de rappel pour les moins prudents.

Nous vendons aussi bien toutes ces formations que les simulateurs eux-mêmes, les logiciels et programmes adaptés, ou encore des formations en ligne pour la théorie. C'est assez varié.

Voici pour la présentation de l'activité, je vous ai dit que cela me change des moteurs d'avion. La différence c'est que je me sens beaucoup plus concernée, nous le sommes tous finalement. La route tue encore tous les jours. Je n’ai jamais eu de moteur d’avion personnel à réparer en revanche.

En quoi consiste donc mon travail ?

Il faut savoir que mon entreprise est une PME, 25 employés environ. Il s'agit du siège social d'un ensemble de franchises sur le territoire canadien, mais aussi dans les Caraïbes ou encore en Afrique.
Les fondateurs, les CEO de la boite, sont un couple d'ingénieurs militaires. Madame a même créé un simulateur pour la NASA, ouep, rien que ca. Et c'est elle qui mène le bateau !

Je rapporte donc directement à Madame en tant que Sales & Marketing Manager (Responsable Ventes et Marketing) et je travaille avec un jeune diplôme fraichement arrivé dans la société.

Mon boulot consiste en plusieurs choses : développer les affaires, trouver de nouveaux clients, participer et programmer des salons, participer à la stratégie, assurer le suivi client, planifier la stratégie web et réseaux sociaux, trouver des partenariats, faire du sponsoring, réorganiser le service qui a été quelque peu a l'abandon pendant plusieurs mois, créer de nouveaux packages, organiser la conférence annuelle interne, manager le jeune diplômé, créer du contenu, des brochures, communiquer dans la presse, les medias, gérer le pricing, répondre aux demandes clients, etc... Bref un mélange de ventes, de marketing et de communication qui colle particulièrement bien à mon profil.

Lors de mes recherches d’emploi, je cherchais à m'éloigner de la vente trop orientée "requins" ou type « vente forcée », je fais plutôt dans le qualitatif, le relationnel et le long-terme. Je les ai prévenus dès le départ et ils ne voyaient pas les choses différemment. Ouf !

L'ambiance est à la fois familiale (dans la famille je demande le père, la mère et la fille) et amicale car la majorité de l’équipe a moins de 30 ans. Donc atmosphère qui allie l'esprit innovant des startups et le coté gestion familiale. J'adhère au mix.

Vous l'aurez compris, pour le moment tout se passe bien et je suis très bien accueillie.

Pourvu que ca dure !


3 commentaires:

  1. Parfait Zaza, ça te prépare bien pour notre future star up :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui et j'ai les idees qui fourmillent dans ma tete ;-)

      Supprimer
  2. Start up of course ! Mais qui sera néanmoins une star :p Moi aussi j'ai 200 idées à la seconde. A nous deux, ça va être un carton ;-)

    RépondreSupprimer